top of page
  • voiraudelahypnose

Décoder les Justifications : L'Incapacité à S'affirmer dans les Relations

Dernière mise à jour : 10 nov. 2023

Lorsque nous plongeons dans les méandres des relations humaines, une dynamique souvent subtile mais profondément influente émerge : l'incapacité à s'affirmer. Ce problème, prévaut particulièrement chez les personnes ayant une blessure d'injustice (selon les travaux de Lise Bourbeau), peut engendrer des justifications excessives qui façonnent la dynamique des relations. Dans cet article, nous allons explorer les racines psychologiques de cette difficulté et examiner comment elle peut influencer les interactions relationnelles et l'estime de soi.

La blessure d'injustice et les justifications


La blessure d'injustice, telle que définie par Lise Bourbeau, découle souvent d'expériences passées où l'individu a ressenti un manque de respect, de considération ou d'équité. Cette blessure peut créer une hypersensibilité aux avis des autres et alimenter la peur de ne pas être compris ou accepté. Cette peur se traduit souvent par des justifications excessives, où les individus cherchent à expliquer et rationaliser chaque choix afin d'éviter toute réaction négative.


Le Noyau de la Justification Excessive


Lorsque la blessure d'injustice est présente, l'incapacité à s'affirmer peut être le résultat d'une profonde méfiance envers les réactions des autres. Les individus craignent que leurs choix ne soient pas respectés ou acceptés, ce qui les pousse à se justifier en excès. Cette surjustification agit comme un bouclier émotionnel, les protégeant temporairement de la douleur d'une éventuelle désapprobation.


Exemples de réponses justificatives


  1. Question : "Veux-tu venir au restaurant ce soir ?" Réponse Justificative : " Mais il y a encore beaucoup de choses à ranger à la maison et demain je dois me lever tôt pour travailler. Donc, je ne sais pas si je pourrais vraiment me libérer ce soir..."

  2. Question : "Voudrais-tu que nous fassions une sortie ce week-end ?" Réponse Justificative : "Pourquoi pas mais je pense que le temps pourrait ne pas être très beau et puis il y a aussi des tâches à la maison que je dois faire. Alors peut-être qu'on pourrait le faire une autre fin de semaine."

Les réponses ne parlent pas de l'envie, du besoin réel de la personne interrogée. Veut-elle sortir ? Se reposer ? A-t-elle besoin d'aide ?


Les effets sur les relations


Ces justifications excessives peuvent compromettre la communication dans les relations. Les partenaires peuvent se sentir perplexes, incapables de saisir la véritable intention derrière les mots. En même temps, cela peut créer une distance émotionnelle, car l'authenticité est masquée par la surjustification.


La Voie de la Guérison


En tant que thérapeute, mon rôle consiste à aider mes clients à identifier les schémas de pensée associés à leur blessure d'injustice. En encourageant la conscience de soi, je peux les guider vers la guérison en reconnaissant que leur valeur ne dépend pas de l'approbation des autres. En mettant l'accent sur l'expression authentique des besoins, nous pouvons progressivement briser le cycle des justifications excessives.



L'incapacité à s'affirmer, exacerbée par la blessure d'injustice, peut éroder les relations et l'estime de soi. En tant que thérapeutes, nous avons le privilège d'offrir à nos clients un espace où ils peuvent explorer en profondeur ces dynamiques. En encourageant la guérison de la blessure d'injustice et l'affirmation de soi, nous ouvrons la voie à des relations plus authentiques, respectueuses et épanouissantes.


Ressources et Outils pour Approfondir :


  • Livre recommandé : "Les 5 Blessures qui Empêchent d'Être Soi-Même" de Lise Bourbeau, "Les Mots Sont des Fenêtres (Ou Bien Ce Sont des Murs)" de Marshall B. Rosenberg

  • Ateliers et formations sur la guérison émotionnelle et l'affirmation de soi




bottom of page