top of page
  • voiraudelahypnose

Se libérer de la confusion entre répondre aux besoins et le lien d'amour : un guide pour les femmes

Dernière mise à jour : 21 sept. 2023


Dans les relations toxiques, il est fréquent de voir les femmes se retrouver piégées dans une confusion entre répondre aux besoins de leur partenaire et le véritable lien d'amour. Cette dynamique peut être activée par une programmation génétique profonde chez les femmes, qui les pousse à répondre aux besoins des autres, même si elles ne sont pas mères ou ne se définissent pas comme étant maternelles. Dans cet article, nous allons explorer cette programmation génétique, la corrélation avec la dépendance affective et comment les hommes peuvent contribuer à déclencher ces schémas toxiques.



La confusion entre répondre aux besoins et le lien d'amour chez les femmes


Chez les femmes, il existe une programmation génétique profonde qui les pousse à répondre aux besoins des autres, en particulier dans le contexte de la maternité. Cela peut créer une confusion entre la satisfaction des besoins de leur partenaire et le véritable lien d'amour. Cette programmation est souvent inconsciente et peut être présente même chez les femmes qui ne sont pas mères ou ne se présentent pas comme ayant un instinct maternel.

La dépendance dans le couple liée à la dépendance affective


Cette confusion entre répondre aux besoins et le lien d'amour est lié à la dépendance affective, un schéma où l'on dépend de manière excessive de l'autre pour répondre à nos besoins émotionnels. Dans les relations toxiques, les femmes peuvent devenir dépendantes de la satisfaction des besoins de leur partenaire, même au détriment de leur propre bien-être. Cependant, il est important de souligner que cette dynamique ne concerne pas uniquement les femmes, mais peut également affecter les hommes.


L'importance de la prise de conscience pour les hommes


Il est crucial pour les hommes de prendre conscience de cette programmation génétique chez les femmes et de comprendre comment elle peut influencer la dynamique relationnelle. En ne travaillant pas sur leur propre dépendance affective, les hommes peuvent déclencher et nourrir ce mécanisme chez leur partenaire. En se plaçant en position de partenaire égal plutôt qu'en enfant, ils peuvent contribuer à la construction de l'autonomie affective de chacun dans la relation.


Construire l'autonomie affective


Pour se libérer de cette confusion entre répondre aux besoins et le lien d'amour, il est essentiel pour les femmes de travailler sur leur dépendance affective, mais également de prendre conscience de cette programmation génétique. Voici quelques conseils pratiques pour y parvenir :

  1. Identifiez vos propres besoins : Apprenez à vous écouter et à identifier vos propres besoins et désirs, indépendamment de la programmation génétique. Accordez-vous du temps pour vous-même et explorez vos aspirations personnelles.

  2. Établissez des limites saines : Exprimez vos besoins et attentes de manière assertive et établissez des limites claires dans vos relations sans vous sentir obligée de répondre à tous les besoins de votre partenaire au détriment des vôtres.

  3. Travaillez sur votre estime de soi : Renforcez votre estime de soi et votre confiance en vous, en reconnaissant que vous méritez un amour sain et respectueux. N'oubliez pas que votre valeur ne dépend pas de votre capacité à répondre aux besoins des autres.

  4. Cherchez du soutien : N'hésitez pas à demander l'aide professionnelle, que ce soit par le biais de la thérapie individuelle ou de groupe. Un thérapeute qualifié peut vous accompagner dans votre parcours vers une plus grande autonomie affective.


La confusion entre répondre aux besoins et le lien d'amour chez les femmes est en partie alimentée par une programmation génétique profonde. Pour se libérer de ces schémas toxiques, il est important de reconnaître cette programmation, de travailler sur sa dépendance affective et de construire une plus grande autonomie affective. Les hommes jouent également un rôle essentiel en prenant conscience de cette dynamique et en travaillant sur leur propre dépendance affective, ce qui favorise une relation basée sur l'égalité et la construction mutuelle de l'autonomie affective. En travaillant ensemble, hommes et femmes peuvent créer des relations plus épanouissantes, où la satisfaction des besoins mutuels se fait dans le respect et la croissance personnelle de chaque individu. Il est temps de se libérer de la confusion entre répondre aux besoins et le lien d'amour, en reconnaissant notre programmation génétique, en travaillant sur notre dépendance affective et en construisant une autonomie affective solide. En faisant cela, nous ouvrons la voie à des relations plus saines, plus épanouissantes et plus équilibrées. Rappelez-vous que vous méritez un amour authentique et une relation où vos besoins sont pris en compte, tout en permettant à chacun de s'épanouir individuellement.

bottom of page