top of page
  • voiraudelahypnose

La communication par anticipation en couple : brisons les schémas réactifs

Dernière mise à jour : 21 sept. 2023

La communication est l'un des piliers fondamentaux d'une relation de couple épanouissante. Cependant, il arrive parfois que nous tombions dans le piège de la communication anticipée, où chacun pense savoir à l'avance ce que l'autre pense et va dire. Cette tendance à communiquer en réaction à quelque chose qui n'a pas encore eu lieu limite notre capacité à exprimer nos désirs et nos envies véritables. Dans cet article, nous allons explorer les pièges de la communication anticipée en couple et l'importance de s'engager dans une communication basée sur l'écoute, l'authenticité et l'expression de soi.




Le schéma de la communication anticipée :


Le schéma de la communication anticipée se produit lorsque nous supposons les pensées, les intentions et les réactions de notre partenaire sans leur donner la chance de s'exprimer. Au lieu de nous baser sur des faits réels, nous projetons nos propres attentes, peurs et préjugés sur l'autre personne. Cela crée un cercle vicieux où la communication devient réactive plutôt qu'authentique, et les malentendus s'accumulent.


Les conséquences de la communication anticipée :


La communication anticipée peut avoir des conséquences néfastes sur la relation de couple. Elle crée un manque de compréhension mutuelle et peut engendrer de la frustration, de la colère et de la distance émotionnelle. En pensant déjà savoir ce que l'autre va dire, nous pouvons également limiter notre capacité à être réceptifs et à écouter les véritables besoins exprimés par notre partenaire. Cela entrave la croissance et l'épanouissement de la relation.

Nous ne nous exprimons plus, non plus pour exprimer nos propres désirs mais en réaction à ce qui n'a pas encore été dit.



La clé : l'écoute active et l'expression de soi


Pour briser le schéma de la communication anticipée, il est essentiel de pratiquer l'écoute active. Cela signifie accorder une attention pleine et entière à notre partenaire, sans préjugés ni suppositions. Écoutez ses paroles, mais aussi ses émotions et ses besoins sous-jacents. Donnez lui l'espace nécessaire pour s'exprimer librement et respectez son point de vue, même s'il diffère du vôtre.

En parallèle, il est tout aussi important de s'engager dans une expression de soi authentique. Prenez le temps de réfléchir à vos propres désirs, besoins et préoccupations, et exprimez-les à votre partenaire de manière claire et respectueuse. Ne présumez pas que l'autre sait déjà ce que vous pensez ou ressentez. Une communication ouverte et honnête favorise la compréhension mutuelle et la résolution des conflits.


Pratiquer la patience et la bienveillance



Pour sortir du schéma de la communication anticipée, il est essentiel de cultiver la patience et la bienveillance. Rappelez vous que votre partenaire est un individu unique avec ses propres pensées et sentiments. Ne présumez pas que vous connaissez toutes ses réactions à l'avance. Donnez lui l'espace et le temps nécessaire pour s'exprimer, sans interrompre ni anticiper ses paroles.

Soyez patient et bienveillant envers vous-même. Acceptez que la communication efficace prend du temps et de la pratique. Ne vous culpabilisez pas si vous tombez parfois dans le schéma de la communication anticipée. L'important est de reconnaître ces schémas et de faire des efforts pour les briser.



En conclusion, la communication anticipée en couple peut entraver la compréhension mutuelle et limiter l'expression du soi authentique. Pour construire une relation solide et épanouissante, il est essentiel de pratiquer une communication basée sur l'écoute active, l'expression de soi et la bienveillance. En laissant de côté les suppositions et les préjugés, nous créons un espace où les véritables désirs et besoins peuvent être exprimés et compris. Alors, engageons-nous à dévoiler les schémas réactifs de la communication anticipée et à construire des relations fondées sur l'authenticité, la confiance et le respect mutuel.



bottom of page